Que faire quand une nounou est malade ?

nounou malade
14 Sep, 2022

Que faire quand une nounou est malade ?

Comme pour toute autre personne, une nounou peut tomber malade le jour où elle devra garder vos enfants et sera ainsi inapte à honorer son contrat pour une durée limitée. Dans son absence, vous devrez bien sûr lui trouver une remplaçante. Ce n’est cependant pas la seule chose à faire. Il y a également l’aspect administratif qui est, bien évidemment, en lien avec sa rémunération.

De qui la nounou percevra-t-elle une rémunération durant sa maladie ?

La nourrice malade devra vous faire parvenir un arrêt de travail. L’assistante maternelle devra faire précisément le nombre de jours durant lequel elle sera indisponible. C’est de ce nombre de jours que dépendra sa rémunération durant son congé maladie. Celle-ci ne sera cependant, en aucun cas, à la charge de parents ou l’employeur, selon le contrat, sauf si votre domicile se trouve en Alsace Moselle. Si l’arrêt maladie est de moins de 8 jours, il appartiendra à la sécurité sociale de bénéficier à votre nounou l’indemnité correspondant à ses jours d’indisponibilité. Pour une absence plus longue, par contre, l’assistante maternelle pourra prétendre à un complément de l’IRCEM.

Les démarches à effectuer

Votre nounou ne pourra cependant pas se faire verser les indemnités correspondant à ces jours d’absence si vous ne faites par les démarches nécessaires. Dans le cas où :

–          L’arrêt dure moins de 3 jours : elle n’aura pas de droit à une indemnisation. Vous ne devrez donc vous soucier d’aucune démarche. Le délai de carence en la matière est en effet de 3 jours. À noter tout de même qu’en Alsace Moselle, il n’y a aucun délai de carence. Le maintien du salaire de l’assmat y sera donc inévitable en cas de maladie.

–          L’arrêt dure de 3 à 8 jours : vous devrez vous rendre sur ameli.fr pour le remplissage d’une attestation de salaire. Cela permettra à votre nounou d’obtenir une indemnisation de la part de la CPAM. Le premier versement a lieu au 4e jour de l’arrêt de service.

–          L’arrêt dure plus de 8 jours : Le remplissage d’une attestation de salaire est requis, mais pas seulement. Il vous faudra également une demande d’indemnisation complémentaire ou de l’aide à l’IRCEM que vous pourrez bénéficier une réponse favorable soit par mail, soit par téléphone.

Quid de la reprise après l’arrêt ?

Dans le cas où l’arrêt de travail est de moins de 30 jours, prouvé par un certificat ou une demande de congés par un médecin, la nounou pourra reprendre le travail sans avoir à passer par une médecine de travail. Ce qui n’est pas le cas pour un arrêt de service d’une durée plus longue. Cette visite consiste à s’assurer que l’assistante maternelle est déjà apte à se charger de toutes les tâches attachées à la garde d’enfant de ses parents-employeurs.

  • Qui contacter pour s’occuper de votre enfant entre temps ?

En attendant la reprise de votre nounou, vous pourrez passer par le site pour poster une annonce de recherche d’une nounou de remplacement dès la première journée de son indisponibilité. Cette dernière se chargera des mêmes tâches, mais pour la durée des congés maladie seulement. En général, l’assmat qui est malade peut déjà vous suggérer une collègue prête à ne pas faire trop ressentir à votre enfant son absence.

deldongo

Répondre

*